Découper à cru un poulet

Comment découper un poulet à cru. Toutes les étapes en photos. Idéal pour les fricassées ou blanquettes.

Photo

Commencer par décoller les cuisses et le cou. Couper le cou et la tête, si celle-ci est présente. Poser votre poulet sur le dos (les blancs vers vous). Une fois dégagées l'ailes et la cuisse - sans faire de jeu de mot ! -, on commence par les cuisses.

Passer votre couteau sous la cuisse et couper la peau (photos 1 et 2) toujours prendre la jointure la plus près de la carcasse, celle qui tient la cuisse à la carcasse.

 

Photo 1photo 1

Photo 2photo 2

Vous pouvez soit couper soit déjointer la cuisse en faisant une pression sur celle-ci. vous arrivez au niveau du dos du poulet (photos 3 et 4). Retourner le poulet sur le dos et dégager le sot-l'y-laisse (photos 5 et 6) .  

Photo 3photo 3

Photo 5photo 5

Photo 4photo 4​

Photo 6photo 6

Photo 7photo 7

Ah ! Quèsaco ? Le nom sot-l'y-laisse vient certainement du fait que cette partie du poulet, qui n'est pas plus grosse qu'un dé à coudre, soit la partie la plus noble car la plus goûtue du poulet.

Pendant des décennies, il fut le seul morceau oublié lors de la dégustation. Soit par ignorance, soit par stupidité. Je laisse le soin à chacun de faire une recherche sur le sot-l'y-laisse et ses origines. Ils se trouvent sur le dos, touchant la jointure des cuisses et collés à la carcasse. Il y en a un de chaque côté du dos. Avec votre couteau décoller le sot-l'y-laisse et déjointer la cuisse ( photo 7)

Ensuite couper le reste de chair qui maintien la cuisse (photo 8). Une fois la cuisse et le premier sot-l'y-laisse décollé, vous vous retrouvez avec la partie gauche ou droite du poulet défaite.  Renouveler l'opération sur l'autre côté du poulet (photo 9).

Une fois les cuisses défaites, couper les bouts de cuisses avec un couteau à lame épaisse pour éviter de casser la lame (hoto 10)

Photo 8photo 8

Photo 9photo 9

Photo 10photo 10

 

 

 

 

Faire une incision tout le long d'un des deux flancs de blanc de poulet (photos 11 et 12). Du côté de la tête, vous allez avoir un os - « le bréchet » - en forme de Y.

 

 

 

Photo 11photo 11

Photo 12photo 12

Il faut soit le retirer, soit le couper pour permettre de continuer de dégager les blancs de poulet (photos 13 et 14). Aller jusqu'à la jointure des ailes et couper celles-ci au plus près de la carcasse (photos 15 - 16  et 17).

Photo 14photo 14

Photo 13photo 13

Photo 15photo 15

Photo 16photo 16

Photo 17photo 17

Une fois les deux parties séparées de la carcasse du poulet, couper les bouts d'ailes (photo 18). Ensuite, ôter le bout d'os qui reste sur l'aile et les deux parties d'os dans la cuisse. Vous vous retrouvez avec un poulet entièrement sans os, soit pour une fricassée ou une blanquette, laquelle doit être coupée en morceaux égaux. Néanmoins, je vous conseille de laisser les os des cuisses et des ailes pour les fricassées. Ils apportent davantage de goût à votre recette. 

Photo 18

 
 

Date de dernière mise à jour : 03/04/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau