La mâche

À la découverte de la mâche

Aujourd’hui, il est fréquent de manger des légumes et des fruits pour rester en bonne forme. Que ce soit au restaurant ou dans nos cuisines, on aime tous aliments qui font du bien à notre organisme. L’un de ces aliments la mâche a des particularités que de nombreuses personnes ne connaissent pas. Mis à part sa douceur et la saveur unique au léger gout sucrer, découvrez tout sur la mâche pour profiter au maximum de ces bienfaits.

Entre célébrité et anonymat

Déjà représenté sur les tombeaux égyptiens dès les 5e siècles, puis en France où elle est cultivée depuis le 14e siècle sur les bords de la Loire. La mâche encore appelée doucette va connaitre de nombreuses évolutions à la cour de son histoire. Elle restera pendant longtemps une nourriture paysanne malgré son gout délicat.

Cependant, au cours des siècles les sélections minutieuses rendront sa rosette plus touffue tandis que ses feuilles gagneront en largeur et en tendresse. Ce n’est que bien plus tard que des gastronomes commenceront à commercialiser cette plante dans leur menu.

 

 

Origine et culture

À l’origine, elle était une mauvaise herbe qui poussait un peu partout et surtout dans des champs. Par conséquent, la mâche de son nom scientifique (Valerianella locusta) provient de plusieurs endroits d’Europe tels que la France, Belgique, etc.

Sa culture est un peu difficile, car elle pousse sur des terres humifères, légère et fraiche. Elle est sensible à la chaleur et grandit plus vite en situation ombragée. C’est ainsi qu’on distingue 2 types de mâche. Les doucettes rustiques qui sont capables de résister aux basses températures de l’hiver et la doucette précoce dont la croissance s’effectue en fin d’été.

Les variétés de mâche

On distingue deux grandes familles de mâche.

Les mâches à petites graines encore appelées mâches vertes. Son gout unique est un régal pour le palais. Ses feuilles épaisses et arrondies sont d’un beau vert bien foncé et éclatant. Ils possèdent une panoplie de variétés tels que les Gala, la Baron, le Jade, Le Valentin juwallon, etc.  Toutes ces variétés de mâche ont des goûts et des rôles bien souvent communs, mais aussi très différents.

Les mâches à grosses graines plus connues sur le nom de mâche blonde, sont plus dressées et ont des feuilles nettement plus larges. Elles sont parcourues d’une couleur verte très claire tendant vers le blond d’où son appellation de mâche blonde.

Il est important de noter que les mâches vertes sont plus représentées que leurs cousines blondes parce qu’elles sont plus cultivées et commercialisées que ce dernier. Plus de 60 % de la production française est constitué de verte de Cambrai (mâche verte).

Les bienfaits nutritionnels de la mâche

Même si les études sur la doucette sont encore en cours, nous connaissons déjà un certain nombre de ces vertus. Notamment un grand nombre de vitamines tel que la béta carotène qui est un puissant anti oxydant et qui une fois dans votre organisme se transforme en vitamine A. Il est bon de savoir que cette vitamine est impliquée dans la croissance des os, la pigmentation des yeux et offre une belle peau.

Elle est aussi une grande source de vitamine C essentielle pour le métabolisme et la synthèse du collagène. Elle contient une grande quantité de vitamine B6 qui a un rôle important dans le processus de formation des globules rouges et d’utilisation des graisses. Les mâches sont enfin source de minéraux tels que le fer, cuivre, manganèse, et même le potassium.

 

Date de dernière mise à jour : jeudi, 22 novembre 2018