Aubergine

L’aubergine : l’ancienne mal aimée des solanacées devenue coqueluche des fourneaux.

Légume-fruit de la famille des solanacées, l’aubergine de nom scientifique Solanum melongena est une plante herbacée que l’on cultive dans les potagers. Son nom sert d’appellation à la fois à son fruit et à sa plante. Moins célèbre que ses cousines la pomme de terre et la tomate, ce légume sort de sa réserve grâce à nombreuses qualités qui en fait un allié de plus en plus reconnu au niveau de la gastronomie mondiale. Pour tirer le meilleur parti de ce légume, découvrez les bienfaits de l’aubergine pour la santé à travers son origine, son mode de production, ses variétés et ces qualités nutritionnelles.

Origine de l’aubergine

Cultivée depuis 2500 ans au Proche-Orient, en Chine et en Inde, elle arrive en Europe après un passage en Afrique du Nord. Elle va se cultiver par la suite dans la région de Barbentane en Provence et s’étendre sur l’Europe au XVe siècle à travers l’Italie. Cependant, son apparence joue en sa défaveur et elle est baptisée Mala Insana qui veut dire pomme malsaine ou pomme des fous. Cette mauvaise vision est due à son apparence et à son appartenance aux solanacées.

En effet, la couleur violacée tire vers le noir comme ceux des fruits de la belladone, une source d’intoxication pouvant mener à des complications plus graves telles que la tachycardie, hallucinations, hyperthermie, délire et la mort par paralysie. Ces raisons expliquent son entrée tardive dans l’alimentation au XIXe siècle. De nos jours, sa culture est très répandue en France dans les régions d’Aquitaine, Provence Alpes Côte d'Azur et au Languedoc Roussillon.

Les diverses variétés d'aubergines

Les aubergines tout comme de nombreux autres légumes et fruits ont subi des études et des recherches qui ont provoqué la disparition de certaines variétés et l’apparition d’autres. Ces anciens cultivars étaient de couleur variée allant du blanc au violet en passant par des couleurs unies comme le vert.

Toutes ces variétés d’aubergines sont récoltées avant leur maturité pour éviter à la chair blanche de développer une amertume. Même si la forme la plus présente sur le marché de nos jours est celle arborant un éclatant violet tirant vers le noir est d’une constante indéniable, d’autres variétés moins reconnues possèdent cependant de nombreux atouts.

En traversant les siècles et les civilisations, l’aubergine s’est transformée en fonction de son environnement, ainsi, il existe une trentaine de variétés d’aubergine offrant toute une saveur unique :

  • La Violette de Florence, violetta di Firenze en italien offrent un violet clair tirant vers le blanc au niveau du pédoncule, il possède de gros fruits arrondis et côtelés ;
  • La blanche Dourga dont le goût imite celui du champignon présente des légumes allongés d’un blanc ivoire ;
  • La Bianca avec ses fruits aux formes d’œufs dont le blanc tire vers le rose est parfaite pour la ratatouille ;
  • La Violette de Barbentane se cueille jeune, sa forme cylindrique et longue offre une chair légèrement verte et une bonne saveur ;
  • La Ronde de Valence offre une chair blanche et est forte en bouche. Venue d’Espagne, il a fruits de taille moyenne.

Photo de dillon lobo sur unsplash

Photo de dillon lobo sur unsplash

Apport nutritionnel de l’aubergine

L’aubergine offre un apport calorique faible estimé à 24 calories pour 100 grammes. Cela en fait une excellente candidate pour entrer dans un régime anti-obésité. Si elle ne possède pas de graisse, elle offre une sélection importante d’oligoéléments et de minéraux tels que le manganèse, cuivre, le sélénium, potassium. Elle offre aussi plusieurs types de vitamines B telles que les vitamines B9 ou acide folique, B6, B5 et B1.

De nombreuses études ont montré que les différents cultivars de l’aubergine offraient des propriétés anti-oxydantes exceptionnelles. Cette propriété de l’aubergine intéresse les chercheurs pour le contrôle du diabète de type 2, en effet, l'American Diabetes Association en recommande la consommation pour réduire les symptômes de cette maladie.

Des études montrent aussi que la consommation d’aubergine grillée ou crue offre des composés cardioprotecteurs avec des propriétés anticancéreuses. Enfin, l’aubergine offre aussi une teneur en nicotine deux fois plus grande que celle présente dans la purée de tomate. Cette teneur est cependant très inférieure au seuil de toxicité.

Photo par charles deluvio sur unsplashPhoto par charles deluvio sur unsplash

Comment choisir et cuisiner les aubergines

Il n’est pas toujours aisé de choisir une aubergine. Pour éviter de vous retrouver avec un produit de mauvaise qualité, il est conseillé de choisir son aubergine ferme et éclatante. Pour vous assurer de sa fraicheur, vérifier l’état du pédoncule qui doit être frais et non sec. Une fois votre achat fait, veillez à ne pas le conserver plus de quatre jours dans votre réfrigérateur. Si vous choisissez de le congeler, prenez soin de le faire blanchir.

Selon les cultures, l’aubergine peut se consommer crue ou cuite. Il est possible en fonction des variétés de consommer la peau qui s’avère fine, digeste et non amère chez les cultivars modernes. Souvent associée à l’olive, la tomate et l’ail, elle permet de confectionner le caviar d’aubergine ou de la ratatouille.

Très bon accompagnement pour des viandes comme l’agneau ou le mouton, il est parfois recommandé de le dégorger avant de l’utiliser, car elle peut s’avérer être une éponge à huile. Elle sera aussi parfaite pour accompagner des condiments comme le thym, la coriandre, le romarin ou la menthe… Quelle que soit la recette choisie, l'aubergine reste un légume dont le goût subtil peut aussi être mit en valeur par le basilic.

Production mondiale d’aubergine

L’aubergine reste encore de nos jours très consommée dans les pays asiatiques, la Chine et l’Inde produisent d’ailleurs 85 % de la masse mondiale d’aubergine. Les producteurs chinois ont boosté leur croissance en plantant des aubergines dans des serres hors du sol. La Chine reste ainsi le premier producteur d’aubergine depuis une trentaine d’années.

L’Europe pour sa part a pour principaux producteurs des pays comme l’Espagne, la Grèce et l’Italie, la production en France est estimée en moyenne à 25 t/ha. Un rendement en augmentation grâce à une consommation européenne de plus en plus grandissante d’aubergine.

Consommer des aubergines apporte donc des bienfaits à l’organisme. N’hésitez pas à accompagner vos plats culinaires avec cet excellent fruit très aujourd’hui de par ses nombreuses vertus.

Date de dernière mise à jour : lundi, 10 septembre 2018