Les endives

Tout savoir sur l’endive

Les vertus nutritionnelles des plantes sur notre santé sont multiples et importantes. Pour nous permettre de tous en bénéficier, la nature crée des végétaux aux gouts agréables et différents. Certaines plantes et fruits sont très souvent issus de l’étude de plantes sauvages. Elles sont cultivées puis modifiées par l’Homme. C’est le cas de l’endive, une petite plante légère avec d’étonnantes saveurs dans la bouche. Elle est consommée de par le monde et principalement produit au nord de la France. Découvrez cet aliment qui vous veut du bien ?

 

 

 

Une histoire et une culture complexes

Découverte par hasard au 19e siècle, l’endive est issue d’un procédé qui consistait à améliorer des chicorées sauvages. Ainsi, elle est extraite de celle-ci et par conséquent ne se trouve donc pas à l’état naturel contrairement à la plupart des plantes.

L’endive est née en 1850 en Belgique par un pur hasard. En effet, c’est par un refus de s’acquitter de ses taxes qu’un paysan belge cachera des pieds de chicorée. Au bout d’un certain temps, il découvrit de petits fuseaux de feuilles blanches. Chef d’une société d’horticulture, il donc mit au point pour la 1re fois la culture de cette plante.

Contrairement à de nombreuses plantes naturelles, l’endive pousse dans l’obscurité. Sa culture demande un savoir-faire rigoureux. Il faut donc s’armer de nombreuses connaissances pour y parvenir. Tout d’abord, il est important de savoir que tout vient des racines de la chicorée. Une fois qu’elles sont récoltées, elles seront utilisées pour le semis dans un sol profond de préférence. Ainsi ceci permettra aux racines de se déplacer librement et au chicon de mieux se développer.

P1050403
Endives au four 1

Des variétés diverses

Il existe différentes variétés d’endive qui sont nées et ont évolué avec temps et les besoins :

  • L’endive blanche aussi connue sous le nom de chicon est légèrement amère. C’est la première espèce d’endive à être cultivé.
  • L’endigua, connu sous le nom d’endive rouge est issue d’un croisement minutieux du chicon et de la chicorée rouge. Celle-ci est plus douce en saveur et très peu amère. Cuit, son rouge devient noir et peu présentable. C’est pour cette raison qu’elle est consommée principalement crue en salade.
  • La carmine quant à elle est un étincèlent mélange de 3 chicorées : la witloof, la chicorée de Vérone et celle de Chioggia. Ces deux dernières sont des chicorées cultivées en Italie. La carmine est l’exemple parfait de l’association du sucré- amère. Blanc à l’intérieur et rouge carmin au bord extérieur, elle est idéale pour être mangée crue.

Une multitude de bienfaits

Les endives sont de véritable bombe de vitamine et de nutriment de toute sorte. Elles sont riches en vitamine A, qui a de nombreuses vertus sur notre corps et dans notre organisme. En effet, cette vitamine intervient dans de nombreuses parties de notre métabolisme (de la peau, des os, de la reproduction, de la vision, des dents, etc.)

Elle est bourrée de vitamine C encore appelée acide ascorbique qui est plus qu’essentielle pour la synthèse du collagène (protéine indispensable à la formation des os et des dents.) La vitamine K présente dans l’endive joue un rôle primordial dans l’organisme, car elle participe activement à la formation complexe de la prothrombine, une enzyme nécessaire à la synthèse de la fibrine qui joue un grand dans la coagulation du sang.

Il est important de noter que l’endive est l’un des rares légumes à avoir un taux élevé de sélénium (oligoélément essentiel à l’équilibre de l’organisme). Elle contient aussi des acides organiques tels que la caféine, elle est diurétique et a plus de 80 % d’eau idéale pour l’hydratation.

 
 
 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 17 juillet 2019